Réflexions du manifeste Utopia

L’activité d’Initiatives Solidaires trouve une résonance dans les réflexions du manifeste Utopia, dont voici des extraits de l’avant-propos :

« Nous souhaitons défendre le caractère diversifié des activités humaines indispensable à notre équilibre, qu’elles soient familiales, culturelles, associatives, politiques, amoureuses… Le travail doit retrouver sa « juste place ». Posons donc la question suivante sans ambiguïté : Et si, en défendant un autre idéal, une autre notion de la richesse, une autre vision du monde, la glorification aveugle du mérite et du travail n’avait plus de sens ? Alors, il faudrait accepter de changer de système et de promouvoir un système humaniste où la logique dominante n’est plus marchande, où l’essentiel n’est pas « économiquement mesurable ». Une société où la richesse se définit différemment. » – Manifeste Utopia – Avant propos d’André Gorz – 2008, page 51
Lire la suite

Michel Bauwens : « L’hégémonie du libéralisme a été cassée par le numérique »

L’ECONOMIE DES COMMUNS – TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Entretien

18 octobre 2014 |  Par Jade Lindgaard

On le présente parfois comme le « Jeremy Rifkin de gauche ». Michel Bauwens, 56 ans, est l’un des plus influents théoriciens du pair à pair, cette économie du savoir partagé et des échanges non marchands née dans le monde du numérique. Avec la Fondation Peer To Peer, qu’il a créée, il s’attaque à un nouveau chantier intellectuel et politique : concevoir un modèle de transition vers une société des communs, où l’activité serait collaborative, en partie non marchande, plus écologique et plus heureuse. C’est le projet FLOK Society (« free, libre, open knowledge »), d’abord développé avec le soutien de l’Équateur. Lire la suite

Dominique Méda : « Il faut de nouveau réduire le temps de travail »

Le grand entretien Rue 89 – 22/09/2013 à 15h55

Pascal Riché | Cofondateur

La croissance faible, une bonne nouvelle ? Pour Dominique Méda, sociologue, c’est le moment de s’en libérer pour bâtir une société plus respectueuse de l’humain.

« La Mystique de la croissance » de Dominique Méda

Nous sommes prisonniers de la croyance en la croissance. Elle est dans les têtes. Nos indicateurs sont tous pointés vers cet objectif. Notre système économique et social est entièrement organisé autour d’elle. Et pourtant, ne serait-ce que pour sauver la planète, il faut sortir de la logique de la croissance.C’est la thèse que défend la sociologue et philosophe « gorzienne » Dominique Méda, professeure à l’université Paris-Dauphine, dans son dernier essai, « La Mystique de la Croissance » (Flammarion, 2013). Entretien. Lire la suite

Au moins, ils veulent travailler ?

Dec 14. Je présente le projet à quelqu’un de connaissance en expliquant que j’offre des opportunités de travail à des personnes très démunies en recherche d’emploi. Elle me pose cette question avec une pointe de doute dans le ton: « Au moins, ils veulent travailler ? » Ma réponse avec un ton de surprise « pourquoi toujours penser d’avance que les personnes ne veulent pas travailler, puisque ce sont eux qui demandent un travail, c’est qu’ils veulent travailler non ? » J’aurais pu aussi lui dire: « vous avez besoin de vous rassurer que les gens ne veulent pas travailler pour ne rien changer au système qui vous arrange… »